en fr nl

Carburant d’aviation durable (SAF)

Le carburant d’aviation durable est l’un des leviers les plus prometteurs pour réduire les émissions de CO₂ du Groupe Air France-KLM.

Ces nouveaux carburants sont de deux types :

En 2021, la Commission européenne a validé un nouveau règlement, RefuelEU, visant à rendre obligatoire l’incorporation de carburant d’aviation durable dans le carburant fourni aux compagnies aériennes. Ainsi à partir de 2025, le carburant disponible en Europe devra intégrer en moyenne un minimum de 2% de SAF, puis 5% en 2025, 10% en 2030 et enfin 45% en 2050.

Pourcentage d’incorporation de SAF dans le carburant Air France-KLM

1%

en 2022

5%

en 2025

10%

en 2030

63%

en 2050

Pionnier, nous ambitionnons d’aller au-delà des objectifs fixés par la réglementation avec l’utilisation de plus de 10% de SAF dès 2030.

Pour ce faire, nous avons rejoint la coalition Clean Skies for Tomorrow (CST) visant à garantir la disponibilité de quantités suffisantes de SAF afin d’être en mesure de voler sans émissions nettes de CO₂ d’ici le milieu du siècle.

Garantir des critères exigeants en matière de développement durable

Air France-KLM ne sélectionne que des carburants dont la durabilité est avérée et certifiée par des organismes indépendants et fiables comme le Roundtable on Sustainable Biomaterials (RSB, https://rsb.org/) ou ISCC+. Il exige une réduction de plus de 75 % des émissions de CO₂ sur l’ensemble de son cycle de vie, un impact minimal sur la biodiversité, l’absence de concurrence avec la production alimentaire ou l’accès aux ressources alimentaires, l’absence d’utilisation d’huile de palme, qui est un facteur important de déforestation, et un impact positif sur le développement local.

Air France et KLM sont par ailleurs membres du RSB depuis 2008. Cet organisme intègre 12 critères de durabilité pour les SAF allant de la sécurité alimentaire, au développement rural, à la qualité de l’air, du sol et des eaux, et à la gestion des déchets.

En 2021, KLM a effectué le premier vol commercial de passagers au monde avec un mélange de 500 litres de kérosène synthétique produit de manière durable. Shell a produit ce kérosène synthétique dans son centre de recherche d’Amsterdam à partir de CO₂, d’eau et d’énergies renouvelables provenant du soleil et du vent sur le sol néerlandais.

Le 18 mai 2021, Air France a réalisé le premier vol long-courrier de Paris à Montréal avec du carburant d’aviation durable produit en France (Cf Communiqué de presse). C’est la première fois qu’un carburant avec un tel niveau de durabilité est utilisé pour un tel vol, puisqu’il aura permis une réduction de 91% des émissions de CO₂ sur l’ensemble de son cycle de vie.

Le 1er octobre 2021, Air France, TotalEnergies, la Métropole et l’Aéroport Nice Côte d’Azur ont joint leurs efforts pour réaliser un vol alimenté en carburant d’aviation durable. Le vol au départ de l’aéroport de Nice et à destination de Paris-Orly a été avitaillé à hauteur de 30% avec du carburant d’aviation durable, produit par TotalEnergies dans ses usines françaises.

Pour aller plus loin